Menu

5412 pièces du Sénégal répertoriées au musée de France

L’historienne d’art française Bénédicte Savoy et l’économiste sénégalais Felwine Sarr, ont estimé que "(…) près de 5412 objets provenant du Sénégal ont été répertoriés et dans ce nombre, sont comprises les photographies ethnographiques".  Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse au musée de l’IFAN, le mardi 11 juin 2018.

Selon les deux experts, "le record est détenu par le Cameroun avec un chiffre de 15169 pièces répertoriées au Quai Branly auxquelles, il faut retrancher le matériel iconographique". 

"C’était extrêmement important pour nous de faire cet inventaire de la qualité et quantité des objets d’origines africaines qui sera en annexe dans notre rapport pour le président Macron afin qu’il pèse avec ses bras le poids de cette présence africaine dans les collections parisiennes et de provinces", a souligné Bénédicte Savoy. 

A l’économiste sénégalais d’ajouter que "Pour le continent africain, il y a à peu près 70.000 pièces concernées et pour l’Afrique au Sud du Sahara, on a dénombré 53.000 objets et dans tout le musée du Quai Branly, il y a 300 mille pièces qui viennent de l’Afrique", a t-il dit. 

Une inventaire qui va concerner toutes les collections françaises, selon la Française Savoy. 

L’Ethiopie, le Bénin, le Nigéria, et beaucoup d’autres pays africains ont toujours réclamé la restitution des biens culturels transportés en Europe dans des conditions "qui n’ont pas été dites", soulignent les deux experts. 

Dans le cadre de leur mission, des rencontres sont prévues dans des pays africains comme le Mali la semaine prochaine, fin juin une rencontre à Paris avec les experts juridiques, au Cameroun en juillet, ce même mois avec les directeurs des musées français et aussi l’audition avec les députés de l’Assemblée nationale française. 

L’été sera consacré à l’écriture du rapport qui sera remis en novembre au président Emmanuel Macron.

Fana CISSE (Baobaafrique)

Retour en haut