Menu

Tombouctou ISESCO condamne

 L'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a dénoncé la mise à feu du Centre Ahmed Baba à Tombouctou, dans le Nord du Mali, par les djihadistes, estimant que les auteurs de cette destruction doivent être punis.

Dans un communiqué parvenu à l’APS, l’ISESCO a déclaré que ‘’cet acte abominable, qui a détruit une richesse scientifique et de civilisation constituée de manuscrits et d’ouvrages sur le patrimoine, devra être condamné et que ceux qui l’ont perpétré devront être sévèrement punis.’’

La ville de Tombouctou a été reprise, lundi, par ‘’les forces maliennes avec le soutien des forces françaises, et ce suite à des combats sanglants menés contre les groupes armés qui contrôlaient la région.’’

‘’Le Centre Ahmed Baba Tombouctou compte des centaines de manuscrits, dont certains sont rares et inestimables, rédigés en langue arabe’’, indique le communiqué.

Selon la même source, l’ISESCO avait contribué à l’équipement de ce centre, d’appareils destinés à la restauration et la conservation des manuscrits.

Retour en haut