Menu

Grand Prix Yasser Arafat : Mohamed Salmawy Honoré

Le Grand Prix Africain Yasser Arafat pour la Paix et la Liberté est décerné à l’écrivain égyptien Mohamed Salmawy. Présent à Dakar, le Prix lui a été remis, ce samedi 11 novembre 2017, à l’occasion de la commémoration du 13 ème anniversaire de la disparition du leader emblématique Yasser Arafat et de la 25ème Journée internationale de l’Ecrivain africain au siège des écrivains du Sénégal à Dakar. « Je suis fier, honoré et j’accepte avec plaisir de recevoir ce Prix qui porte le nom d’un grand militant de la liberté et de la paix » dira le premier lauréat de cette prestigieuse distinction. La cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de la Palestine à Dakar qui a remis le Grand Prix à l’écrivain productif, Mohamed Salmawy, du Conseiller spécial du Président de la République du Sénégal, Pr Hamidou Dia, des ambassadeurs du Cameroun (pays invité d’honneur), d’Egypte, du représentant de l’ambassade du Koweit à Dakar, de l’ambassadeur Falilou Kane, du parrain le Pr Abdoulaye Elimane Kane, du président de l’Union des écrivains d’Afrique, d’Asie et de l’Amérique latine, Abdoulaye Fodé Ndione, du Président des Ecrivains du Sénégal, Monsieur Alioune Badara Bèye, des membres des clubs Pen en Afrique (Poètes, essayistes, nouvellistes), des écrivains en provenance du Cameroun, du Gabon, du Congo Brazzaville, du Maroc, de l’Algérie, du Mali, du Togo, de la Mauritanie, du Sénégal, du Burkina Faso, de la Guinée Conakry.

Le Grand Prix Yasser Arafat  pour la Paix et la Liberté est institué par l’Association des Ecrivains du Sénégal et la Fondation Yasser Arafat en collaboration avec  l’Ambassade de la Palestine au Sénégal. Ce Grand Prix est doté d’un montant de 3 millions de francs Cfa, d’un diplôme et d’un trophée. Pour l’édition 2017, le Jury présidé par le Dr Djibril Diallo Falémé, était composé de personnalités littéraires en provenance du Sénégal, de la Mauritanie, de la Guinée-Conakry, du Mali, de la Tunisie et de la Palestine.  

Alassane CISSE (www.baobabafrique.com)

Retour en haut