Menu

Dakar-Fashion-Week 2018 : Adama Paris face à la presse, ce jeudi 21 juin

  • Publié dans Mode
La styliste Adama Paris anime une conférence de presse, le jeudi 21 juin 2018, dans le cadre de la 16e édition du "Dakar fashion week", annonce-t-elle dans un communiqué transmis à l’APS. 

Le communiqué précise que cette rencontre avec les journalistes se tiendra à partir de 11 heures, à Alkimia (route des Almadies), à Dakar.
 
Selon la même source, l’édition 2018 du ’’Dakar fashion week’’, prévue du 20 au 24 juin, devrait enregistrer la participation de "35 créateurs venus du monde entier".
 
"Dakar fashion week" se tiendra en divers endroits, notamment à la résidence de l’ambassade de France et dans des hôtels de la place où des défilés de mode sont prévus.
 
La seizième édition a pour thème "My Africa ! Notre Afrique est si créative !", en lien avec l’idée selon laquelle "l’art, la culture voire la mode sont des vecteurs extrêmement forts de cette industrie créative".
En savoir plus...

Korité : Aidons les talibés

L’équipe « Aidons Les talibés » organise la 7e édition de« Korité Pour Tous » le jour de la korité en 2018. Il s’agit d’offrir des repas à différents Daara lors de cette fête musulmane.

L’équipe donne la possibilité d’effectuer la prière à la mosquée, dans de belles tenues traditionnelles aux pensionnaires des « Daara » ciblés.

L’innovation, cette année, réside dans le désir de passer cette fête dans une maison avec cinq Daara modèles avec 300 enfants talibés dans le département de Dakar. A travers cette opération, les frères talibés célèbrent dignement la fête.

A signaler, chaque année, l’équipe offre des repas aux pensionnaires de l’hôpital Abass Ndao.

L’équipe « Aidons Les talibés » est composée de jeunes bénévoles, sensibles aux conditions de vie précaires des enfants talibés. L’équipe cherche, à travers cette démarche inclusive, un cadre de vie décent pour les talibés. Outre des dons matériels  didactiques, des vêtements et des vivres aux talibés, sont menées des actions de sensibilisation et d’information à l’intention des maîtres coraniques.

Fana CISSE (Baobabafrique)

En savoir plus...

Formation :100 chefs d’établissements à l’ère du numérique

Dakar abrite les 25,26 et 27 juin 2018, un atelier de formation qui regroupe 100 chefs d’établissements et des enseignants. Cette rencontre est à l’initiative de YouScribe, la bibliothèque numérique internationale en partenariat avec l’association sénégalaise des professeurs de français et l’institut de la francophonie pour l’éducation et la formation.

Pour les initiateurs, l’objectif consiste à  accompagner leurs partenaires dans la prise main de la bibliothèque YouScribe : découverte et valorisation du catalogue des éditeurs, création de sélections, utilisation du mode hors connexion, afin que chaque établissement puisse constituer une bibliothèque pour ses étudiants.
 Par ailleurs en Tunisie, YouScribe déploie son offre avecTunisie Telecom. YouScribe s’associe à l’opérateur Tunisie Telecom pour intégrer l’offre Hayya durant toute la période du Ramadan.

Après le Salon du Livre de Paris et le Salon du Livre de Genève, YouScribe était présent à VivaTech 2018 auprès de l’AFD (Agence Française de Développement) sur le stand Afric@Tech pour valoriser la bibliothèque numérique en Afrique et rencontrer les autres acteurs de l'EdTech.

Baobabafrique (Source YouScribe)

En savoir plus...

Théâtre : la danse de la parité

La Compagnie du Théâtre national Daniel Sorano en partenariat avec l’ambassade de l’Italie au Sénégal organise le spectacle théâtral « la danse de la parité » le mercredi 27 juin 2018 à 17 heures à Sorano.

« La danse de la parité » est la représentation théâtrale de la vie d’un couple. L’homme enseigne, la femme cesse ses activités professionnelles. Mais, le mari est infidèle, ce que son épouse ne supporte pas du tout.

Pour préserver leur mariage, l’homme propose à la femme la formule du couple ouvert qui permet à chacun de mener sa vie comme il l’entend tout en restant dans les liens formels du mariage.

cette pièce invite à une réflexion sur la place et la condition de la femme dans la société. Elle présente les problèmes habituels que l’on trouve dans la vie d’un couple. La pièce écrite par Papa Samba Badji écrivain-dramaturge, est adaptée de l’œuvre du grand écrivain italien Dario Fo (1926-2016) qui a marqué son époque et la littérature mondiale. 

Récipiendaire du Prix Nobel de littérature, ses œuvres ont été traduites et interprétées en plusieurs langues. 

La pièce d’une heure est interprétée  par deux comédiens de Sorano, Roger Sambou  et  Ndèye Fatou Cissé et la mise en scène porte la signature de Omar Ciss, directeur de la Troupe nationale dramatique de Sorano.

Baobabafrique

 

 


Cette pièce invite à une réflexion sur la place et la condition de la femme dans la société. Elle présente les problèmes habituels que l’on trouve dans la vie d’un couple.

La pièce écrite par Papa Samba Badji écrivain-dramaturge, est adaptée de l’œuvre du grand écrivain italien Dario Fo (1926-2016) qui a marqué son époque et la littérature mondiale.

Récipiendaire du Prix Nobel de littérature, ses œuvres ont été traduites et interprétées en plusieurs langues.

La pièce d’une heure est interprétée  par deux comédiens de Sorano, Roger Sambou  et  Ndèye Fatou Cissé et la mise en scène porte la signature de Omar Ciss, directeur de la Troupe nationale dramatique de Sorano.

Baobabafrique

 

 

 

En savoir plus...

Le Warc accueille la 2e édition de "sembène à travers l’afrique"

La 2e édition de "Sembène à travers l’Afrique" démarre, samedi, à 10 heures au Centre de recherche ouest africain (Warc en anglais) de Dakar par la projection du film "Xala" de Sembène Ousmane, a indiqué mercredi son initiateur, le cinéaste Samba Gadjigo, universitaire sénégalais vivant aux USA. 

S’exprimant lors d’une conférence de presse au Warc, il a expliqué que cette manifestation est organisée dans le cadre de la commémoration du 11e anniversaire de la disparition de l’écrivain-cinéaste Sembène Ousmane décédé le 9 juin 2007. 

L’évènement se poursuivra jusqu’au dimanche 11 juin.

Le film "Xala" réalisé en1975 par Sembène Ousmane et le documentaire "Sembène ! "(2015) du Sénégalais Samba Gadjigo et de l’Américain Jason Silverman seront à l’écran gratuitement dans 35 pays africains dont le Sénégal (à Dakar et dans les régions). 

25 projections sont prévues à Dakar et dans certaines régions du Sénégal et plus de cent diffusions dans 34 pays africains dont le Bénin, Cameroun, Congo, Kenya, Gambie, etc.", a souligné Gadjigo, par ailleurs biographe de Sembène. 

Selon lui, le choix du film "Xala" s’explique "par la pertinence de sa thématique". 

"Sur les dix longs métrages réalisés par Sembène Ousmane, de tous ses films, +Xala+ est le plus pertinent de par sa thématique. (…) et le plus historique", fait remarquer le professeur de littérature africaine. 

Car, poursuit-il, "il raconte des histoires vraies qui se sont passées à Dakar en 1970, c’est un moment de notre histoire économique ou des Sénégalais ont pris possession de notre économie". 

Le film "Xala" qui relate l’impuissance d’un homme est une métaphore "de la faillite des indépendances africaines et de notre bourgeoisie", selon le professeur Gadjigo.

Les organisateurs disent avoir choisi ce film pour "susciter un débat sain et serein sur le sujet". Ils estiment aussi que cette réédition du projet "Sembène à travers l’Afrique « -démarré lors du dixième anniversaire de la disparition de "l’Aîné des anciens" - s’explique par "le succès" enregistré l’année dernière. 

Il s’agit à travers cette commémoration "de célébrer la vie et l’œuvre" de Sembène Ousmane. 

"C’est une occasion pour faire vivre, donner de la substance à un rêve du cinéaste qui a nourri toute sa vie durant, de voir ses films vus par le plus grand nombre. Ses romans, et films seront diffusés à travers le continent pour l’édification du rêve panafricaniste", a dit M. Gadjigo.  

La 2e édition de "Sembène à travers l’Afrique" produit par "Galle Ceddo project" est financée par la fondation américaine "Frances Cassirer" à hauteur de 110 mille dollars américain pour quatre ans.

Aps

 

En savoir plus...

Salon International du Coton et du Textile

Le Burkina Faso organise la 1ère édition du Salon International du Coton et du Textile (SICOT), du 27 au 29 septembre 2018, à Koudougou (à 100 km de la capitale), sous le haut patronage du Président du Faso, Monsieur Roch Marc Christian KABORE.
 
Cette première édition aura pour thème : "la transformation intégrée du coton, facteur de création d’emplois et de richesse".

Plateforme incontournable d’échanges et de réflexions, le salon réunira les professionnels de toute la chaîne de valeur autour des préoccupations et des opportunités de développement de la filière coton conventionnel et biologique.
 
Le Salon sera, en outre, marqué par des expositions-ventes de produits issues du coton, de matériels d’équipements professionnels, un espace marché ainsi que des rencontres B to B, au profit des acteurs nationaux et internationaux.

Plus de 1000 visiteurs de plus de 20 pays d’Afrique et du reste du Monde sont attendus.

En savoir plus...

Commémoration de la mort de Sembène Ousmane, le 9 juin

La Maison de la pédagogie pour l’image "Daaray Sembène" célébre le souvenir de la mort du cinéaste et écrivain sénégalais Sembène Ousmane (1923-2007), le 9 juin 2018 à Thiès (ouest), annonce la directrice Hadja Maï Niang. Cette célébration aura lieu ’’sous le signe de la jeunesse’’, avec l’organisation d’un panel sur le thème : "La mendicité des enfants au Sénégal, états des lieux et perspectives".

Le panel sera animé par Birane Macoly, le président de "LT (Leader of Today) Sénégal". Le professeur Alpha Amadou Sy, président de la section sénégalaise de la Communauté africaine de culture, en sera le modérateur.

Une projection du film "Manda Bi" (1968), de Sembène Ousmane, aura lieu lors de cette commémoration, pour célébrer le 50e anniversaire de cette production de l’"Aîné des anciens", qui a reçu le Prix de la critique internationale à la Mostra de Venise (Italie), l’année de sa sortie. La commémoration de la mort du cinéaste sera présidée par le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly.

Baobabafrique

 

 

En savoir plus...

Livre : Conviction républicaine du Président Macky Sall

 L’ouvrage intitulé « Institutions, Gouvernance, Paix, Sécurité et Développement» porte la signature du Président de la République, son Excellence Monsieur Macky Sall. La cérémonie officielle du lancement de la publication aura le jeudi 24 mai 2018 à 9 heures au Teroubi. L’ouvrage qui sera lancé en présence du Président de la République est une série de quatre tomes sur le thème générique : « Conviction républicaine, discours sur le développement » avec les éditions Michel Lafon.

Baobabafrique

En savoir plus...

Cinéma : Le Festival des Identités Culturelles à Ouagadougou

Le Cinéma Numérique Ambulant Afrique lance le Festival des Identités Culturelles FestIC. La première édition de cet évènement se tiendra à Ouagadougou, Burkina Faso, du 4 au 10 novembre 2018 sous le thème : « Identités culturelles en milieu urbain ». Ce festival a pour but de promouvoir les films qui font découvrir des identités culturelles particulières, en relation avec l’Afrique. Il s’inspire de l’expérience de la pratique du Cinéma Numérique Ambulant en tant que structure de diffusion des cinémas d’Afrique en milieu rural africain.

L’objectif principal de ce festival est de contribuer à la promotion et à la sauvegarde des richesses culturelles en voie de disparation. Il s’agit d’accroitre le niveau de connaissance des populations sur les valeurs et expressions culturelles de différentes communautés, de promouvoir l’oralité et les arts oratoires par l’image, de favoriser le dialogue interculturel entre les communautés, de donner à voir des films de qualité au grand public. Le CNA permet aux populations rurales de découvrir les cultures d’autres communautés à travers le cinéma. C’est donc un juste retour que de permettre à un public citadin de découvrir des communautés avec leurs richesses culturelles et artistiques qui, pour certaines, sont en train de disparaitre, phagocytées par l’effet de la mondialisation et la civilisation de l’universel.

En révélant aux populations des cultures d’autres sociétés à travers les films diffusés, le CNA participe au rapprochement des peuples et suscite chez les gens l’envie de témoigner de leurs propres valeurs culturelles. 

Baobabafrique

 

 

 

En savoir plus...

Festival de poésie : La créativité littéraire à Ndayane

La huitième édition du Festival de Poésie de Ndayane aura lieu du 3 au 6 mai 2018 à Ndayane sur la place publique de la Commune, en face de l’océan.

FESTIPO  est une initiative des habitants de Ndayane sous la houlette de M. Alioune Badara SENE, poète, architecte…..C’est une rencontre de poètes, de critiques, d’amateurs et de lecteurs qui exalte la création et le goût littéraire et artistique. En marge des activités littéraires (déclamation et récital de poèmes, ateliers d’écriture, cafés littéraires….), FESTIPO présente la diversité culturelle des milieux lébou, sérère et diola à travers une exposition d’arts, des chants et danses.

Pour la 8ème édition, FESTIPO compte explorer la poésie traditionnelle et initier les collégiens à l’écriture poétique. Cette édition a comme Parrains M. Baytir KA, président de l’Association des Professeurs de Français d’Afrique et de l’Océan Indien (APFA-OI) et M. Abdoulaye Diouf SARR, Ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Les organisateurs comptent pérenniser cette manifestation et proposent son inscription dans l’agenda culturel du Sénégal.

Contact-presse : Alioune Badara SENE, 774537431

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS