Menu

Photographie : la Gabonaise Massassa capte la lumière rituelle

eLe Centre socioculturel du Point E à Dakar, capitale du Sénégal, abrite depuis le 10 mai 2018, l’exposition de l’artiste-photographe gabonaise Massassa Bunny Claude. Et ce jusqu’au 2 juin. L’expo riche de plus d’une vingtaine de photographies s’inscrit dans le programme off de la 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain, Dak’Art 2018. Selon l’artiste, l’exposition est une invite au voyage dans le monde invisible, assis sur une natte intemporelle. Dans ses créations photographiques se dégagent la lumière qui distille des couleurs ocre, rouge, blanc, noir.

A travers la présentation de ses œuvres, Massassa veut réconcilier l’être avec lui-même en le liant à son environnement cosmogonique, spirituel, lui rappelant ses ancêtres, les rites ponctués d’initiations bénéfiques à l’humain.

  Des titres aussi éloquents comme « L’homme bantu en quête de lumière », « L’initiation est une naissance à la vie »…

« Tel l’itinéraire du soleil de l’ombre à la lumière ».

Alassane CISSE (baobabafrique.com)

 

 

 

Retour en haut