Menu

Biennale 2018 : Dakar abrite des sculptures de Balla Ndao

L’une des attractions du programme off de la 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar, est sans doute l’exposition de sculptures « La femme et l’arbre » de l’artiste Balla Ndao. Dans les jardins de l’hôtel de Ville de Dakar se dressent d’imposantes sculptures.

Les férus de l’art se donnent rendez-vous dans cet espace urbain. Les regards scrutent les pièces et les commentaires se croisent. Le poète Amadou Lamine Sall apprécie « c’est une belle exposition du jeune Balla plein de talent et je souhaite que ces œuvres restent au Sénégal avec l’achat des autorités ».

Pour sa part, la Française Marie-Paule Tessier, tombée sous le charme des sculptures, se confie « c’est un travail impressionnant qui prend en compte la nature, les matières végétales et la symbolique de la femme : quel message pertinent ».

Pour rappel, l’artiste Balla Ndao présente ses fraîches sculptures depuis le 3 mai 2018. Et ce jusqu’au 2 juin prochain. Une belle exposition-installation mise en relief par une scénographie novatrice. Le vernissage s’est tenu en présence des autorités de la Ville de Dakar dirigées par Madame Wardini, adjointe au maire de Dakar et d’autres maires d’arrondissement dont Moussa Sy des Parcelles Assainies, Cheikh Gueye de Derklé, A Mbengue de Hann Bel Air, des personnalités du secteur de la culture, du directeur général de l’entreprise Lampafrika, des biennalistes venus d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie. Le succès de l’exposition de sculptures est tel que des amoureux de l’art parlent de la Biennale de la Ville de Dakar dans cet espace de verdure.

Alassane CISSE (Baobabafrique)

 

 

Retour en haut