Menu

Arisanat au Bénin: Les perles de Sandra Adjaho

L’esplanade du stade de l’amitié de Cotonou abrite la Foire de l’artisanat 2013 du 02 au 09 septembre. Au nombre des exposants, Sandra Adjaho, artiste, artisane, créatrice de perles.

 

Des perles en terre cuite, des perles en céramique, des perles nacrées, des perles de Crystal, de rocaille, de corail, de fruits, la pierre d’Agathe… Autant de matières premières qui communiquent au quotidien avec Sandra Adjaho dans sa quête de rendre la femme africaine authentiquement parée de beau. Créativité et originalité sont les maîtres mots qui déterminent son inspiration. Elle mélange à merveille les différentes graines, aussi bien traditionnelles qu’importées. Mais, elle est surtout fan des perles traditionnelles. Elle reste encore à « l’état pur », affirme-t-elle.

Sandra Adjaho ne fabrique pas que des colliers. Elle produit également des boucles d’oreilles, des perles pour les hanches, des parures pour entretenir les lignes et ajuster les courbes des femmes. Mais, elle invente aussi des décoratifs pour les vêtements féminins comme masculins. Entre autres, les costumes, les tenues locales pour lesquelles elle propose des broderies de perles en bordure. Sandra Adjaho utilise, par ailleurs, des perles pour créer des œuvres d’art. A cette foire artisanale, on découvre d’elle le ‘’Sacla perlé’’. Le ‘’Sacla’’ est un tambour traditionnel fabriqué dans la commune d’Adjarra au Bénin. Elle en a réalisé exclusivement à base de perles.

« Je travaille les perles dans tous les sens », confie-t-elle. Ses débuts dans ce métier d’artisanat d’art se définissent comme un héritage. Au commencement était sa mère. Elle aimait enfiler des graines de pierres particulières et autres pour en produire diverses perles. Sandra a été très tôt captivée par cette activité. Cela devient sa principale occupation. Mieux, elle y ajoute un savoir-faire qui relève de sa pure imagination.

Elle raconte qu’elle en avait fait juste une passion au départ. Mais, chaque fois que sa mère portait un de ses bijoux pour aller au service, ses collègues lui arrachaient cela. Du coup, elle lui recommande la commercialisation des produits. C’est ainsi que Sandra Adjaho est passée à la vente des perles qu’elle fabrique. Et les portes s’ouvrent une à une devant elle. Des expositions ventes par-ci, des rencontres thématiques par-là. Son ingéniosité lui a valu d’être sacrée ‘’Ambassadrice de la Renaissance africaine’’.

Sandra Adjaho n’est pas connue que par les perles. Elle est réalisatrice, productrice et scénariste. Elle est aussi présente dans le domaine de la mode. Elle projette d’habiller les quatre finalistes du concours Bénin Révélation Stars (BRS) qu’organise Mayton Production pendant les vacances scolaires et universitaires.

 

Fortuné SOSSA (Bénin)

Retour en haut