Menu

Burkina Faso : les TIC, une solution pour la promotion des œuvres littéraires et artistiques

 L’Association Panafricaine pour la Promotion des Artistes par les TIC (APPAT)  a organisé, ce samedi 08 avril 2017 dans l’enceinte de l’Atelier Théâtre Burkinabé,  une journée dénommée  « APPAT DAY ».  L’objectif visé par cette association est de créer un cadre de rencontre entre les professionnels des TIC et les acteurs du monde de la culture afin de faire découvrir les outils indispensables à la promotion des œuvres artistiques via Internet .

La journée porte ouverte organisée par l’APPAT qui a vu la présence du Directeur général  des TIC représentant la Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes  a été un cadre d’acquisition de connaissances sur les outils web 2.0 en l’occurrence les blogs et une véritable école de consolidation des connaissances sur la législation en vigueur  en matière de déclaration et de protection des données à caractère personnel. Les bénéficiaires  sont entre autres des personnalités du monde de la culture, des artistes musiciens, plasticiens, écrivains ainsi que  les représentants de structures associatives.

En effet, trois conférences ont rythmé ladite journée.  Le premier thème «Le blog comme solution de promotion des œuvres artistiques sur le web » développé par M.PARE B. Paul Issouf, consultant web a présenté le blog comme un  canal incontournable de promotion des œuvres littéraires et artistiques.  Le deuxième thème a  porté sur « La protection des données à caractère personnel. Quand faut-il déclarer son blog à la Commission de l’Information et de Liberté. » Celui-ci animé par Monsieur Sawadogo  évoquait aussi bien les lois régissant la protection des données à caractère personnel que les avantages et les dangers liés à leur utilisation sur internet.

Et enfin le  Thème 3 a porté sur « Le Pack APPAT  E-BUSNESS : une opportunité aux profits des web entrepreneurs » présenté par Monsieur Yameogo L. Casimir, écrivain et consultant faisait ressortir les opportunités liées à la souscription  du pack E-business qu’offre l’APPAT. Ce sont entre autres l’acquisition  de site Web à un coût social; l’hébergement gratuit pendant une année, l’accompagnement  dans le suivi des activités sur le Net, l’assistance technique pendant toute la durée du contrat ainsi que des formations pour une meilleure utilisation des réseaux sociaux. 

A l’issue de cette journée, tous sont sortis satisfaits. A cette occasion Ernest Compaoré, un des participants n’a pas manqué de signifier qu’ « au regard des possibilités et des opportunités qui s’offrent à nous à travers cette journée, il serait important  d’associer  toutes les structures faitières  de la culture afin qu’elles en bénéficient aussi. » Quant- à Monsieur Yvon Charles Tougouma, « L’APPAT doit davantage s’investir dans la recherche des partenariats afin de vulgariser ce travail au profit du monde de la culture. »

L. Casimir YAMEOGO

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retour en haut