Menu

3ème Festival du Film de Famille, en hommage à Bousso Fall et Abdel Aziz Boye

La troisième édition du  Festival international du Film de Famille (FEFIFA),  aura lieu du 16 au 18 novembre 2017 à la Maison de la Culture Douta Seck de Dakar (MCDS). A l’initiative de Baobab Production, le 3ème Festival international du Film de Famille (FIFFA) s’est doté d’un programme qui sera rythmé par des projections de films liés au mariage, à la famille, au genre, à l’enfance : des films en provenance du Sénégal, du Mali, du Burkina Faso, du Cameroun, du Gabon, du Maroc, de la France, de la Belgique et de l’Ukraine.

Un hommage vibrant et mérité sera rendu à Madame Bousso Fall qui nous a quitté le 29 octobre 2017, spécialiste des questions de genre et militante des droits des femmes et de la lutte contre le cancer et aussi à Monsieur Abdel Aziz Boye, cinéaste-formateur, arraché à notre affection le 9 novembre 2017, qui s’est évertué, sa vie durant, au renforcement de capacités professionnelles des jeunes en cinéma et audiovisuel.

Il est prévu une table ronde sur « l’éducation familiale en question » sera animée par des sociologues, chercheurs, spécialistes en développement humain, chefs religieux, coutumiers, communicateurs traditionnels entre autres.  Il est prévu également des ateliers de renforcement de capacités professionnelles des acteurs du cinéma (cadrage, production numérique, démarches esthétiques…). A cela s’ajoutent des expositions de peinture et de photographies de famille.

Faut-il le rappeler, la famille est la matrice de toute société; le terreau où la vie se forme, se développe ainsi que les relations humaines.

La famille est aussi un lieu fortifié par des valeurs: le sens du devoir, la responsabilité, l’amour du travail, le désir de vivre en communauté, la solidarité, le sens de l’hospitalité et de la cohabitation sociale, etc.

Ces valeurs doivent être promues. D’où le Festival international du Film de Famille (FIFFA).

 

En outre, le festival contribue à la prévention des effets négatifs qui déstabilisent la famille et facilite le dialogue intergénérationnel, car la famille demeure un lieu inconditionnel d’apprentissage à la vie. Par exemple, pour grandir heureux, l’enfant a besoin d’un foyer familial.

Pendant le Festival, trois Trophées dénommés COLA seront décernés aux réalisateurs primés : Cola d’Or du meilleur film, Cola d’Argent de la meilleure image, Cola de Bronze de la meilleure bande son.

Alassane CISSE

Retour en haut