Menu

Nécrologie : le poète de l’image rejoint James Cambell

Le cinéaste sénégalais As Thiam est décédé ce mardi 17 avril 2018 à Paris à la suite d’une longue maladie. Il rejoint ainsi James Cambell Badiagne, acteur dans son film « Le sifflet ».

 Scénariste, cinéaste, producteur et consultant en communication, As Thiam s’est distingué dans le secteur de l’image grâce à ses productions et ses idées novatrices. As a vu le jour en Guinée, après ses études, il s’est lancé très tôt dans l’enseignement élémentaire comme instituteur au Sénégal pendant une vingtaine d'années. Fort de cette expérience, il réalise de nombreux documentaires, notamment pour la télévision scolaire. Il a beaucoup contribué au Sénégal à la promotion de l'enseignement en langues nationales, telles que le wolof.

À travers l'histoire d'un couple d'aveugles, Le Sifflet (2004), son premier film de fiction, est une sorte de conte philosophique sur les relations entre homme-femme et l'exercice du pouvoir. Ce court métrage a remporté de nombreuses récompenses, telles que le Prix du Public au Festival Plein Sud de Cozes, la Mention spéciale du Jury des Jeunes "Mondialita", au Festival du Cinéma africain de Milan, le Tanit de bronze aux Journées cinématographiques de Carthage ou encore une Mention spéciale du Jury au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Filmographie

1994-1995 : Jeux et jouets des enfants africains

1996 : L'édition en Afrique

1997 : Léopold Senghor, de la négritude à l'universel

1997-1998 : Tranches de ville

1998 : Lettre à Senghor

1999 : Rapper, c'est gagné

1999 : Quarante ans de cinéma africain

2000 : Les Femmes dans le cinéma africain

2004 : Le Sifflet (court métrage de fiction, 23 min)1

Alassane CISSE (baobabafrique)

Retour en haut