Menu

Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique: le Mogho Naba nominé, l’Etat bukinabe s’en félicite

Après le Kenya, la Suisse, le Sénégal, le Burundi, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso a accueilli, du 6 au 10 juillet 2017, la mission du Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue, CIRID. La mission s’inscrit dans le programme de la promotion du Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique, édition 2017 dont le montant est de 50.000 euro soit une somme de 32 millions de F Cfa. Et la cérémonie officielle du Prix est prévue en septembre 2017 à Genève en Suisse.

Conduite par le Burundais Déo Hakizimana, par ailleurs Président du CIRID et le Sénégalais El Hadj Malick Mbaye, Représentant pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, la délégation du CIRID a été reçue par le Mogho Naba Baongho, haute autorité traditionnelle, le vendredi 7 juillet 2017 au palais royal, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso.

Après avoir béni la visite de la délégation du Cirid, le Mogho Naba a considéré le Prix Macky Sall pour le Dialogue en Afrique comme « un élément fédérateur pour l'Afrique". Ainsi, il a souligné la détermination remarquable du Président sénégalais dans la résolution du conflit burkinabè et d’autres pays du continent avant d’ajouter: « nous allons nous mobiliser avec vous, initiateurs du Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique pour faire du dialogue une réalité en Afrique".

Apprenant sa nomination du Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique du Président du Cirid, le Mogho Naba, ému, s’en réjouit et affirme: « Au nom de ma famille, de mes parents et du peuple burkinabè, je remercie le comité de sélection de m’avoir nominé et prie pour que de telles initiatives puissent renforcer la paix, la joie et l’amour en Afrique ». Devant une assistance importante composée de membres de la famille royale et du Conseil, le député Issaka Congo, membre de la famille royale remercie les initiateurs du Prix Macky Sall dans la quête du dialogue, de la paix et de la stabilité dans les pays du continent. « La famille est très contente de la nomination de sa majesté qui a joué un rôle déterminant dans la pacification du pays et continue de prodiguer des conseils dans plusieurs pays en Afrique dans le cadre de la recherche de solutions pacifiques et de la réconciliation ». Pour sa part, le Président du Cirid, Déo Hakizimana et sa délégation ont exprimé leur admiration par la solution endogène du Mogho Naba, pour dénouer la crise burkinabè en réunissant les protagonistes au palais royal pour la signature de l’accord. « Cette solution africaine à résoudre les crises africaines est un modèle à montrer au monde entier ». Monsieur Hakizimana a également remercié et félicité le Mogho Naba, empereur des Mossi, pour la sauvegarde de la tradition, du patrimoine au grand bonheur du continent.

LE MINISTRE BURKINABE SE FELICITE DE LA NOMINATION DU MOGHO NABA

Par ailleurs, en recevant la délégation du Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue, ce samedi 8 juillet 2017, le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Monsieur Alpha Barry, a remercié au nom du Président du Faso, Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, Messieurs  Déo Hakizimana et les membres de la délégation du Cirid, pour les actions concrètes entreprises pour le dialogue. Il a aussi salué l’engagement du Parrain du Prix pour le dialogue en Afrique, Monsieur Macky Sall, pour le rôle capital qu’il ne cesse de jouer dans le dénouement des crises en Afrique comme au Burkina Faso, en Gambie, en Guinée Bissau et ailleurs. Il a rappelé la « solide amitié » qui lie les deux Chefs d’Etat, Macky Sall et Roch Marc Christian Kaboré et nouée quand ils étaient respectivement Président de l’Assemblée nationale du Sénégal et du Burkina Faso. C’est pourquoi, dira-t-il « les relations entre le Burkina Faso et le Sénégal sont au beau fixe». Pour ce qui est du Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique, le ministre burkinabé a salué l’initiative et promet de se l’approprier en participant à sa vulgarisation. En outre, le chef de la diplomatie burkinabè s’est félicité de la nomination du Mogho Naba Baongho pour le Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique d’autant que l’empereur des Mossi a contribué de manière décisive au dénouement de la crise burkinabè en 2014. Dans cette même lancée, le Ministre Alpha Barry insistera sur l’engament du Président sénégalais à côté des Burkinabé pour la résolution du conflit politico-militaire au Burkina. «Je n'oublie pas les sacrifices du Président Macky Sall pour venir manifester sa solidarité et jouer un rôle très important dans le dénouement du dernier conflit burkinabè. Il est resté trois à quatre jours ici, pendant que les balles sifflaient", a rappelé le ministre burkinabè des Affaires étrangères. Sur la crise en Gambie, Le Ministre Barry soutient : « c’est l’engagement total et ferme du Président Macky Sall qui a fait bouger les lignes ».

Auparavant, le président du Cirid s’est réjoui des efforts déployés par le Chef de l’Etat burkinabè pour la stabilité sociale de son pays et ceux de la sous-région. Il a transmis les messages de remerciement et de félicitation de tous les membres du Cirid au Président Kaboré, à son ministre des Affaires étrangères, Monsieur Alpha Barry et au peuple burkinabè pour l’esprit de dépassement et de responsabilité pour surmonter les crises traversées et s’orienter résolument vers le développement du pays des hommes intègres.

Envoyé spécial, Alassane CISSE (BaobabAfique.com)

 

Retour en haut