Menu

Nimzat Hallar : haut lieu de recueillement et de partage

En route vers Nimazat Hallar. Fidèles, amis, parents, familles, disciples de Cheikhna Cheikh Saad Bouh entre autres, se dirigent vers Nimzat Hallar, situé à 24 kilomètres de Saint-Louis et 8 kilomètres de la Mauritanie sur la route de Diama. Les pèlerins sont en mouvement depuis quelques jours vers ce lieu de recueillement, de ressourcement spirituel, d’échanges sur la trajectoire du saint Cheikhna, sur l’islam, boussole de l’humanité. Ces pèlerins seront l’hôte du maître des lieux, Chérif Mouhamdoul Mamoune Haïdara et prennent part à la ziarra religieuse annuelle de Nimzat Hallar prévue le samedi 10 février 2018.

Mythique village fondé en 1939 par Chérif Adramé Haïdara et rendu officiel en 1959, Nimzat Hallar est prêt à accueillir ces milliers de fidèles. Les poèmes et panégyriques sur le prophète Mohamed (Psl) psalmodiés, les envolées matinales du jeune disciple Beu retentissent déjà à Hallar, la quiétude, pour souhaiter la bienvenue aux musulmans et amis d’autres religions.

A l’initiative du Chérif Mouhamdoul Mamoune Haïdara, fils de Cheikh Hadramé, fils de Cheikh Atkhana, fils de Cheikhna Cheikh Saad Bouh,  la ziarra dont la première édition remonte à 2007, est organisée par l’Association religieuse  Sadikhina Wa Sadikhate à la gloire de Cheikhna Cheikh Saad Bouh (1848-1917).

A cette occasion de haute spiritualité, les disciples vulgarisent davantage les préceptes de l’islam, les enseignements du Prophète Mohamed (Psl) et promeuvent les recommandations divines de Cheikhna Cheikh Saad Bouh.

 Il s’agit également diffuser les écrits, trajectoires inédites et haut faits de Cheikhna Cheikh Saad Bouh pour œuvrer à l’avènement véritable d’un monde de paix, de tolérance, de coexistence harmonieuse entre les créatures de Dieu. « Celui qui prend les armes s’éloigne de la vertu » lança le Cheikh au monde pour la sérénité de l’univers.

En plus de la ferveur religieuse et la conférence au relent spirituel, le film-documentaire sur le Cheikh sera diffusé et les livres «  le Cheikh des deux rives », fruits des activités commémorant le Centenaire de Cheikhna Cheikh Saad Bouh (1917-2017) décidé en 2007 à Nimzat Hallar même, seront disponibles dans ce village fondé par le petit fils de Cheikhna Cheikh Saad Bouh. 

 Dès ce vendredi saint du 9 février 2018, les professionnels du corps médical de toutes spécialités consultent gracieusement, à Nimmzat Hallar, les populations issues des 39 villages de l’arrondissement de Ndiaye dans le département de Dagana, région de Saint-Louis. Ainsi, depuis 2007, ces consultations médicales ponctuées de distribution de médicaments ont fait disparaître certaines maladies dans la zone de Diama où niche Nimzat Hallar.

Alassane CISSE (Baobabafrique)

 

 

 

Retour en haut