Menu

Pour la paix dans le monde, les Layènes convoquent l’éducation et la sécurité

Le Comité d’orientation et de réflexion de la Communauté Ahlou Lahi a organisé, ce samedi 07 avril 2018, au King Fahd Palace hôtel de Dakar, un  pré-colloque international sur le thème  « L’Education, gage de la promotion de la paix et de la sécurité dans le monde.  Le Modèle prôné par le Mahdi Seydina Limamou Lahi (Psl) ». La cérémonie s’est déroulée en présence de Mamadou Lamine Lahi , porte-parole et représentant du Khalif Général des Layénnes, du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, du général Mansour Seck, du maire de Colobane Fass Ousmane Ndoye, des représentants de missions diplomatiques, de délégations des Etats-Unis d’Amérique et de la Gambie et du grand public.

 

Ce pré-colloque se tient dans un contexte géopolitique marqué par des crises de l’éducation, de la paix et par une insécurité galopante.

 

« L’objectif majeur de ce pré-colloque est de permettre à la Hummah islamique d’échanger sur la problématique de l’éducation, levier de promotion de la paix et de la sécurité.  Car, aucun pays n’est épargné du danger terroriste en Afrique de l’Ouest avec la présence de groupuscules armés dans la sous-région », a indiqué, Seydi Dial Thiaw Lahi, le président du comité d’orientation du pré-colloque en prélude au 138ème anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Lahi (PSL) prévu du 16 au 17 avril 2018.

 

Abondant dans ce sens, le ministre de la Santé et de l’Action sociale ajoute qu’il ne pouvait pas y avoir un thème plus pertinent et plus actuel que la paix et la sécurité. « La paix et la sécurité sont une question préoccupante et notre sous-région n’est pas épargnée même si jusque-là le Sénégal tire son épingle du jeu», souligne-t-il.

 

Face à cette situation préoccupante, le président du comité d’organisation du pré-colloque, Alioune Badara Bèye estime que: « la communauté layène est ouverte au souffle du progrès et de modernité».

Il poursuit: « la jeunesse inquiète certes, mais, elle est en alerte pour le mieux devenir de son existence, de son attachement viscéral aux enseignements du Mahdi. La mission de la communauté Layène est  aussi de relever les défis du progrès».

Fana CISSE (Baobabafrique)

 

Retour en haut