Menu

2éme Journée de l’Appel de Mahdi : la corruption fustigée

La commémoration de la deuxième journée du 138 ème anniversaire de l'Appel de Seydina Limamou Lahi s’est tenue à Yoff Diamalaye, ce mardi 17 avril 2018, devant le mausolée de Seydina Limamou Lahi. L’occasion saisie par l’imam Mamadou Makhtar Laye de débattre sur la corruption qui gangrène la société sénégalaise.

« Ce qui est étonnant est comment un pays comme le Sénégal constitué de 95%de musulmans puisse baigner dans la corruption. Et que les enseignements de nos guides religieux empêchent la présence de la corruption dans les secteurs d’activités. Sachez que l’Ofnac n’y peut rien. La seule porte de sortie est la religion », recommande-t-il.     

 

Il Poursuit : " La patience est le socle de la pureté. Nous avons tous des problèmes, recourir à la violence n’est pas recommandé.  Donc soyez patients, vivons dans la tolérance et vénérons Dieu. Car, lui seul peut nous épargner et personne d’autre."

 

Le porte-parole, Mamadou Lamine Laye, a aussi rappelé la dimension spirituelle de Seydina Limamou Laye aux pèlerins, venant de partout du Sénégal et d’ailleurs, tous de blanc vêtus à ce grand événement religieux. " Baye Laye est une  référence pour toute la communauté musulmane. Un comportement irréprochable à imiter et sans complexe, de par sa pureté et son admiration à Dieu."

Pour ainsi dire, il invite les jeunes a un changement de comportements. Car, Limamou  Laye  a légué à son peuple des enseignements riches. C’était en présence des fidèles qui chantent les louanges de SeydinaLimamou Laye, le fondateur de la  confrérie Layenne.

Se prononçant sur l’élection présidentielle de 2019, lors de son allocution, l’imam Mamadou Makhtar Laye s’en est pris aux politiciens. " Nous ne devons rien à personne. Nous ne sommes pas influencés par qui que soit. Et, 2019 nous serons libres et responsables dans nos choix."

 

Fana CISSE (Baobabafrique)

 

 

 

 

Retour en haut