Menu

Fildak 2013, la Côte d’Ivoire invitée d’honneur

La Foire Internationale du Livre et du Matériel Didactique (FILDAK) se déroulera du 16 au 21 décembre 2013 au Centre du Commerce Extérieur du Sénégal (CICES). Avec comme invité d’honneur la Côte d’Ivoire, le thème retenu pour cette 14ème édition est« Livre et Diversité culturelle ».

La Foire internationale de Livre de Dakar est organisée depuis 1985 tous les deux ans, en année impaire. Elle a été mise en œuvre dans le cadre de la politique nationale du développement du secteur du livre et de la culture par le ministère de la culture du Sénégal.

La manifestation a pour objectifs d’œuvrer pour l’établissement et la consolidation des contacts entre les différents professionnels du livre. Il s’agit également de favoriser la promotion du livre et du matériel didactique ainsi que la diversité culturelle dans le domaine de l’écrit et de contribuer aussi au rayonnement culturel du Sénégal et de l’Afrique en général.

Pour cette 14 ème édition, le pays invité d’honneur sera la Côte d’Ivoire. Le Ministre de la Culture Abdoul Aziz Mbaye justifie ce choix d’une part par « la longue histoire partagée qui existe entre ces deux pays. Et d’autre part par « les contacts sociaux et culturels permanents entre les populations, le trait d’union des ces contacts est représenté par l’importante colonie sénégalaise établie en Côte d’Ivoire ».

Le professeur Djibril Samb, Docteur d’Etat en Lettre et Sciences humaine est le parrain de cette FILDAK 2013. Parlant du parrain, le ministre de la Culture laisse entendre que M.Samb est un  « intellectuel impressionnant par d’érudition, de pertinence et de rigueur dans la mission qu’il s’est assignée de contribuer pour l’élévation spirituelle et morale des Africains et de l’homme en général »

Cette année, la rencontre verra la participation des écoles. Pour cela le Ministre de la Culture a personnellement pris l’engagement de s’adresser à son collègue, Ministre de l’Education nationale pour assurer une plus grande mobilisation. « Je vais dire aux parents, il faut que les enfants lisent» a déclaré M. Mbaye.

Pour sa part Alioune Badara Beye, président de l’Association des écrivains du Sénégal, a regretté qu’il n’ait eu que trois maisons d’édition qui avaient participé à l’édition de 2011.

L’une des innovations de cette 14ème édition sera la décentralisation de certaines activités de la manifestation, vers d’autres régions comme Thiès (Bambey) et Kaolack.

Il y aura une exposition consacrée à l’histoire du livre jusqu'à l’électronique pour montrer l’évolution du livre. il sera question aussi de réfléchir sur la puissance des technologies face au support papier. Ce point sera l’objet d’un colloque qui réunira différents experts du secteur du livre.

Amadou Kagal Ndiaye (BaobabAfrique)





Retour en haut