Menu

Chants pour Chérif Ousseynou Lahi, suivis de Fulgore

Les Editions Maguilen et Salamata procèdent au lancement officiel de l’ouvrage « Chants pour Chérif Oussynou Lahi, suivis de Fulgore » le jeudi 28 septembre 2017 à 16 heures au siège de la Fondation Sonatel, en face de la stèle Mermoz à  Dakar.

La cérémonie de dédicace de ce recueil de poèmes écrit par son neveu Alioune Badara Bèye, par ailleurs Président de l’association des écrivains du Sénégal, sera présidée par le guide spirituel Mamadou Lamine Laye, porte-parole du Khalif général des Layènes.

 La préface et la postface de l’œuvre poétique portent la signature d’éminents professeurs de lettres, Dr Emmanuel Magou Faye et Baytir Ka.

A travers ce recueil de poèmes « Chants pour Chérif Ousseynou Lahi », Alioune Badara Bèye, disciple layène, chante par des écrits poétiques son oncle Chérif, le guide spirituel au riche parcours.  

Rappelé à Dieu le 1er juillet 2009 à Yoff, Chérif Ousseynou, de son vivant, a beaucoup contribué à la vulgarisation des enseignements du Mahdi Seydina Limamou Lahi, fondés sur les préceptes islamiques.

Pour rappel, Chérif Ousseynou Lahi a étudié le saint coran avant de poursuivre ses études en théologie à l’université Al Quaraouiyne au Maroc en 1964. Ensuite, Chérif prit son bâton de pèlerin pour animer des séries de conférences au Sénégal, en Afrique, en Europe, aux Etats-Unis d’Amérique pour prêcher la tolérance religieuse, le dialogue des cultures, répandre les recommandations divines.

 Initiateur du mouvement international, Farlu Ci Dineji (se consacrer à la religion), Chérif que des observateurs qualifiaient de « Docteur de la jeunesse » se préoccupait du devenir des jeunes en les fréquentant, les organisant et les inculquant l’éducation religieuse pour former des jeunes responsables, pieux et utiles à l’humanité. Ce fils de Seyndina Rohou Lahi et de Safiétou Niang continue de vivre dans le cœur des milliers de jeunes qui s’abreuvent toujours de ses enseignements et suivent ses  recommandations dans le droit chemin et s’évertuent à appliquer les préceptes de l’islam.

Alassane CISSE 

Retour en haut