Menu

Fildak 2017 : Remise de livres aux bibliothèques universitaires

Le Secrétaire général du ministère de la Culture, Birane Niang, a remis, dimanche 26 novembre 2017, des livres à six bibliothèques universitaires, dix centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) et des clubs de lecture d’art et de philosophie (CLAP) érigés dans les municipalités du Sénégal, a constaté l’APS.

Cette cérémonie a été organisée dans le cadre de la journée dédiée au ministère de la Culture, à l’occasion de la 16e Foire internationale du livre et du matériel didactique FILDAK.

Les livres ont été remis aux bibliothèques universitaires de Dakar, Saint-Louis, Thiès, Bambey, Ziguinchor et à l’université catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO), ainsi qu’aux bibliothèques municipales de  Ouakam, Yoff, Ngathie Naoudé (Kaffrine), au lycée de Ouakam et à l’association des amis de Sada Kane.

Selon le Secrétaire général du ministère de la Culture, ‘’cette remise symbolique’’ est le fruit d’une coopération entre la librairie Payot, en Suisse, l’Association des Sénégalais émigrés dans ce pays et la Direction du livre et de la lecture. ‘’Elle marque une étape importante dans la coopération de la solidarité francophone’’, a-t-il souligné.

S’adressant aux bénéficiaires, il a dit : ‘’Le livre que vous allez recevoir est le fruit d’un partenariat du projet +Partagerlire+ dont la premier récolte offre soixante mille livres cette année’’. Il a annoncé que deux cent cinquante mille autres “seront reçus en 2019’’.

‘’Ce geste symbolique n’a pas la prétention de résoudre durablement vos besoins, mais va renflouer vos rayons par des ouvrages de références et contribuer en offrant à vos usagers la possibilité de s’ouvrir à d’autres imaginaires’’, a dit Birane Niang aux bénéficiaires.

Pour lui, ‘’c’est là l’intérêt du projet qui s’inscrit dans le donner et le recevoir si cher au président-poète Léopold Sédar Senghor’’.

Pour le maire de Ngathie Naoudé, Yaye Fatou Diagne Mboup, dont la commune œuvre à l’amélioration du cadre éducatif dans la localité avec le CLAC, ‘’cette dotation va permettre aux enfants d’avoir les mêmes chances que ceux des villes’’.

Le représentant des bibliothèques universitaires, Malamine Diouf, a remercié ‘’vivement’’ le ministère de la Culture pour les efforts fournis pour appuyer de manière inclusive tous les acteurs du livre.

‘’Depuis quelques années, il n’y a pas plus beau cadeau à offrir à un bibliothécaire qu’un livre. Je crois que cela devrait être ainsi pour tous les acteurs de la culture, (…) le livre est le produit culturel le plus beau que l’humanité ait jusqu’ici’’, a-t-il souligné.

 

Retour en haut