Menu

Présentation et dédicace du roman Fouta Street : Laurence Gavron piste les peulhs de New York

Paru aux éditions Masques en octobre dernier, Fouta Street, le dernier roman de Laurence Gavron, est un polar de 206 pages qui s’intéresse, comme son nom l’indique, à la communauté peulh de New York. Dans un entretien accordé au journal  le Quotidien, l’écrivaine Franco-sénégalaise raconte l’histoire d’une jeune fille mariée de force à son cousin plus âgé qu’elle et qui rejoint son mari à New York.

Lors de la présentation de ce roman le vendredi dernier, l’auteure s’est penchée sur l’histoire de Fouta Street qui boucle une trilogie romanesque qui a commencé avec  Boy Dakar et qui s’est poursuivie avec Hivernage.  

Fana Cissé

Retour en haut