Menu

Dakar Fashion Week 2018 : « My Africa », une discorde à la mode européenne

La 16ème édition de Dakar Fashion Week 2018 est ouverte, le mercredi 20 juin 2018, sur le thème « My Africa ». Une invitation aux stylistes de revendiquer leur africanité et de ne plus dépendre de l’approbation européenne, et ce, à travers différentes collections. Ainsi, à l’occasion de ce rendez-vous culturel, qu’est Dakar Fashion Week, la styliste Adama Paris change complètement d’habitude tout en débutant, par la présentation des tableaux vivants de mannequins arborant différentes tenues à la Résidence de l’ambassadeur de France.

« Le Dakar fashion week est un état d’esprit qui consiste à valoriser le continent africain», souligne Adama Paris, styliste et créatrice de Dakar Fashion Week en présence de l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot. Choisir une présentation au lieu d’un défilé, Adama Paris se justifie par un désir de créativité. « C’est parce que nous voulons toujours surprendre. Et avec cette exposition, on est plus proche des novices de la mode. Qui, à leur tour, pourront admirer de plus près nos modèles et de diverses manières. »

24 tenues exposées dont 6 pour chaque styliste, sur le podium avec un mélange de style surprenant, toutes colorées et vivantes. Adama Paris qui, pour cette année, a choisi d’exposer une collection masculine revient sur le style embrassé. « J’ai présenté une collection d’hommes très légère, essentiellement du coton et de laine. Un mélange de style entre Hawaï et Marrakech. Il y a aussi du couleur, pace qu’on est en Afrique avec un climat chaud.»

Par ailleurs, la créatrice de Fashion Week est revenue sur sa volonté de fédérer la mode africaine avec une fédération mise sur pied depuis 3 ans. « Au début c’était pour qu’on y est un calendrier de mode africain. Je pense que c’est dommage qu’on ne s’organise pas. Mais aussi, d’avoir une réelle force financière dédiée à la mode et aux jeunes créateurs ».

Une forme d’entreprenariat vivement salué par l’ambassadeur de France. « De la finance à la mode, je tenais à saluer cet entreprenariat d’Adama Paris. Je suis très heureux de recevoir pour la deuxième fois ce défilé qui en quelques sortes lance le Dakar Fashion Week 2018. Je dirais aussi que Dakar est encore une fois à l’honneur, après la Biennale Dak’Art 2018 et le triomphe d’Aliou Cissé et de ses hommes face à la Pologne, et aujourd’hui, c’est au tour de cette brave femme, qui fait de Dakar la capitale de la mode. »

Fana CiSSE (Baobabafrique)

Retour en haut