Menu

«Kaay Thiès» : Thiès, la destination culturelle du SénéGAL

Faire de la ville de Thiès la destination culturelle de la fin de l’année 2017. C’est le souhait émis par la mairie de Ville qui va procéder au lancement du festival «Kaay Thiès» le 29 décembre prochain. Prévu sur trois jours (29, 30 et 31 décembre 2017), cette première édition de «Kaay Thiès» se veut une invitation à découvrir les potentialités culturelles de la cité aux deux gares. Les contours de ce grand rendez-vous culturel ont été dévoilés lors d’une rencontre avec la presse.

Rencontre au cours de laquelle le Comité de pilotage du festival a décliné sa feuille de route et réitéré ses objectifs à savoir : contribuer à l’animation culturelle, stimuler l’activité artistique et créer des espaces d’expressions culturelles. Pour le maire Talla Sylla, il s’est agi de «retourner Thiès-Kayes pour en faire «Kaay Thiès», en référence à la ligne de chemin de fer Dakar-Bamako qui passait par Kayes au Mali.

Par ses volets diplomatique, médical, économique, commercial et culturel, «Kaay Thiès» ambitionne de «devenir l’activité culturelle majeure du Sénégal», a souhaité le maire. Et Thiès, sur le plan culturel, est capable de rivaliser avec toutes les zones de ce pays, du fait d’une richesse fondée sur la diversité de sa population, a-t-il ajouté.

La cérémonie d’ouverture aura lieu sur la Promenade des Thiessois le vendredi 29 décembre à 9 heures. Suivi du vernissage de l’exposition «Demba waral tay», sur le parvis de l’Hôtel de Ville, à 16 h. Il s’agit à travers «Kaay Thiès» de «renforcer l’attractivité de Thiès qui, déjà, joue sa fonction de ville carrefour.

Thiès veut conquérir sa place dans l’échiquier international et compte devenir une plateforme incontournable dans les relations et les affaires internationales», renseigne un document remis à la presse à cet effet. C'est en plus une opportunité, indique le maire, de faire jaillir des lumières qui sommeillent en nos artistes avides de moments et d’espace d’expression dans différents domaines, à savoir le théâtre, la musique, la danse, l'artisanat, etc, souligne le document.

Retour en haut