Menu

Khady Diouf, la muse sérère honorée à Palmarin

La diva sérère Khady Diouf "Diakhanor", qui vient d’être honorée par les siens à l’occasion des journées hommage que lui a dédiées la commune de Palmarin, dans la région de Fatick, fait partie de ces icônes qui ont contribué à l’idéal national en enrichissant la chanson sénégalaise en l’arrimant constamment aux particularismes culturels du pays.

Ancienne pensionnaire à la retraite de l’Ensemble lyrique du Théâtre national Daniel Sorano dont elle fut pensionnaire de 1962-1995, Khady Diouf a fait voyager ses citoyens à travers les rythmes, danses et mélodies sérères.

Comme Athia Wélé pour la culture pulaar, Khar Mbaye Madiaga ou autres Daro Mbaye, Soda Mama Fall et Kiné Lam pour la chanson wolof, toutes des figures de ce temple de la culture représenté par le Théâtre national Daniel Sorano. Il y a aussi Sobel Faye et Ablaye Nar Samb, entre autres artistes qui "ont fait rêver" les Sénégalais et permis à certains expatriés par exemple de rester connectés au pays, note le président de l’Association des écrivains du Sénégal (AES), Alioune Badara Bèye, par ailleurs PCA du Théâtre Daniel Sorano.

"Ils ont fait en sorte que notre culture soit connue ici et ailleurs", souligne M. Bèye, selon qui "le talent est inné" chez Khady Diouf, "un artiste de grand talent qui allie à la fois le chant polyphonique et le plain-chant, ce qui est très rare pour une chanteuse".

Se souvenant de ses années parisiennes, il estime que la voix de la diva "est désormais gravée dans les lettres de notre histoire, car toujours présente dans nos cœurs".

Il faut dire que Khady Diouf a connu ses premiers succès déjà dans les années 1960, avec sa chanson "Ndèye Wassanam", une berceuse dédiée à l’enfant que lui a laissé sa meilleure amie en mourant.

"Khady Diouf a été mon inspiration, si je suis venue à Sorano étant très jeune, chantant dans mon village natal à +Fandène+, c’est grâce à elle que je suis devenue chanteuse", a de son côté soutenu l’actuelle directrice de l’Ensemble lyrique du Théâtre national Daniel Sorano, Marie Ngoné Dione.

 Avec Aps 

Retour en haut