Menu

"Oeil libre": Exposition de photo de presse

West African Photo Press Agency et Baobab Com’ organisent l’exposition de photographies de presse intitulée « Œil Libre » du vendredi 3 mai  au vendredi 10 mai 2013 au Goethe Institut à Dakar.

Le vernissage de l’exposition aura lieu le vendredi 3 mai à

18 heures au Goethe Institut (face Piscine lympique au Point E/ Dakar). La manifestation s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la liberté de la presse.

 Plus d’une vingtaine d’oeuvres photographiques de presse sont proposées par des professionnels de l’image issus de différents organes de presse au Sénégal. Ils exposent des photos relatives aux faits de société, à la vie politique, économique, culturelle, à l’actualité nationale comme internationale, aux difficiles conditions de travail.

Que serait un article de presse sans une photo de presse ? Une tache d’encre surement. La photo de presse donne vie à l’article de presse. Elle permet de visualiser l’événement, de le commenter parce que mettant en jour des détails que ne saurait rendre l’écrit du journaliste. La photographie est preuve de l’existence de l’événement décrit par le journaliste. Elle lui apporte caution. On dit souvent qu’une photo vaut mille mots. Enfin, la photo de presse fige la mémoire du temps, mais aussi nous permet de nous remémorer. Elle est gardienne de notre mémoire.

Le photographe de presse  dans la chaîne de fabrication du journal est celui qui traduit le mieux la liberté de presse. Il détermine en toute liberté son angle de vision au moment d’appuyer sur le déclencheur.

Il décide de ce qui est important à fixer, de ce qui est expressif au détriment de ce qui est statique. Il donne couleur et ambiance. L’œil du photographe de presse devient finalement notre propre œil. Il est heureux que la diversité des photographes de presse fait de notre œil, un œil d’abeille et nous donne un regard kaléidoscopique sur la réalité des événements fixés. En cette journée de la liberté de la presse, témoignage ne pouvait être plus approprié que celui des photographes de presse qui, à travers plus d’une vingtaine de photos décrivent leur perception de l’actualité et l’important travail qu’ils abattent en prenant souvent des risques.

Contact: Baobab Com’ tel 77 558 14 44

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retour en haut